Que savoir sur le métier de diagnostiqueur immobilier ?

  • Home
  • Que savoir sur le métier de diagnostiqueur immobilier ?

Il existe bon nombre de métiers qu’une personne peut exercer dans le domaine immobilier. Parmi ceux-ci y figure le métier de diagnostiqueur immobilier. En quoi consiste le métier de diagnostiqueur immobilier et comment en devenir un ? Retrouvez les éléments de réponse dans cet article.

En quoi consiste le métier de diagnostiqueur immobilier ?

Avant d’exercer le métier de diagnostiqueur immobilier, il est nécessaire de suivre une formation. Vous pouvez vous rendre dans les centres de formation pour en savoir davantage sur le parcours. Comme son nom l’indique, le diagnostiqueur immobilier est cet expert qui réalise un état des lieux. Et son expertise intervient avant l’occupation d’un logement.

Le diagnostiqueur immobilier réalise également un état des lieux avant le début des travaux de construction ou de réparation. A cet effet, il effectue une analyse sur l’ensemble du bien. Il diagnostique l’état parasitaire, le gaz, l’électricité. Il évalue la superficie du bien et de ses extensions s’il y a lieu. Il s’agit notamment des vérandas, des greniers ou encore des placards aménagés. Le diagnostiqueur immobilier soumet les résultats de ces analyses au client et l’accompagne dans la compréhension.

Il est donc habilité à proposer des recommandations. Ces dernières visent à fournir au client, des solutions d’amélioration en ce qui concerne la nature des installations. En bref, le métier du diagnostiqueur immobilier consiste en une évaluation des risques environnementaux et sanitaires.

Les qualités nécessaires au métier de diagnostiqueur immobilier

Etant donné que le diagnostiqueur immobilier est un homme de terrain, il doit jouir d’une bonne condition physique. En effet, cet expert est appelé à effectuer des diagnostics sur un bon nombre de biens immobiliers par jour. Cela requiert donc plusieurs déplacements. Et de plus, lorsqu’il s’agit d’un grand immeuble, il est amené à grimper, descendre afin de mesurer les endroits éloignés. Le diagnostiqueur immobilier doit avoir le sens de l’observation.

Ceci parce qu’il doit réaliser des diagnostics minutieux de chaque bien immobilier. Un bien mal analysé peut causer des préjudices au client. Et en cas de litige, cela peut engager la responsabilité du diagnostiqueur immobilier et conduire à des sanctions financières. C’est d’ailleurs pour cette raison que tout diagnostiqueur immobilier se montre impartial. Cela signifie qu’il réalise l’état des lieux indépendamment des intérêts individuels. Son diagnostic doit non seulement viser l’intérêt de l’acheteur mais aussi celui du vendeur.

Formation et salaire

Pour l’exercice du métier de diagnostiqueur immobilier, il est nécessaire de faire une formation. Et cette formation est accessible aux détenteurs d’un Baccalauréat + 2. Elle vise à fournir des aptitudes techniques et juridiques pour bien mener les diagnostics immobiliers.

Des certifications sont obtenues à l’issue de cette formation. Et chaque diagnostiqueur immobilier peut obtenir plus de certifications en suivant des formations supplémentaires. Cela lui permettra d’ailleurs d’avoir des habilitations pour réaliser des diagnostics d’un niveau supérieur. Par ailleurs, un diagnostiqueur immobilier indépendant est rémunéré en fonction de ses activités.

S’il travaille au sein d’une agence, il dispose d’un salaire mensuel allant jusqu’à 2000 euros. Il faut noter que ce salaire peut évoluer au fil du temps. Il dispose de certains avantages tels que le téléphone, la voiture de fonction ainsi que les outils de service.