Quelques conseils pour effectuer un achat immobilier

  • Home
  • Quelques conseils pour effectuer un achat immobilier

Si vous envisagez de débuter dans le domaine de l’immobilier, sachez que c’est un secteur complexe, mais très rentable. Voici nos conseils pour effectuer en toute sécurité un achat immobilier.

Rechercher votre logement

C’est une étape cruciale dans l’acquisition d’un bien immobilier. Pour faciliter vos recherches, fixez des critères (secteur de résidence, maison neuve ou ancienne, nombre de chambres, avec ou sans piscine, etc.). Pour lancer vos recherches, vous pouvez faire appel à une agence immobilière, consulter des sites web spécialisés ou les annonces dans les journaux.

Bien se préparer aux visites des différents logements

Pour préparer efficacement les visites, vous pouvez établir une liste de questions à poser. Les questions vous permettent d’avoir des informations complémentaires sur chaque logement. Soyez en avance sur les lieux de visite, afin de découvrir le secteur. Une fois que vous entrez à l’intérieur de la maison ou de l’appartement, n’ayez pas honte d’inspecter toutes les pièces, coins et recoins. Surtout, contrôlez l’état du système de chauffage, de plomberie, et des différentes installations électriques.

L’offre d’achat

Il s’agit de l’étape de négociation avec le vendeur, en vous basant sur un certain nombre d’éléments. Dès que la négociation d’achat est achevée, il est impératif de rédiger une offre d’achat par mesure de précaution, en prenant soin de mentionner le temps de validité de l’offre.

La signature de la promesse ou compromis de vente

Elle s’effectue lorsque l’offre d’achat est validée. La promesse de vente concerne uniquement le vendeur, tandis que le compromis de vente engage les deux parties, c’est-à-dire le vendeur et l’acheteur. Cet avant-contrat se signe généralement chez le notaire, et renferme certaines informations relatives au logement telles que le prix de vente du bien immobilier.

Le délai de rétraction de l’acheteur

Après la signature de l’avant-contrat, l’acquéreur de l’immobilier dispose de dix jours pour changer de décision.